Sélectionner une page

Soudure inox

Le procédé de soudage de l’acier inoxydable varie en fonction de l’épaisseur et de la finition du matériau, ainsi que de l’utilisation du produit fini. Bien qu’il existe une variété de méthodes pour souder l’acier inoxydable, il y en a trois qui sont utilisées le plus souvent par les soudeurs aux États-Unis. Ces méthodes de soudage de l’acier inoxydable sont le soudage TIG, le soudage par résistance et le soudage MIG.

Il s’agit du soudage TIG, du soudage par résistance et du soudage MIG. Continuez à lire pour en savoir plus sur chacun d’eux.

1. SOUDAGE TIG OU À L’ARC SOUS GAZ TUNGSTÈNE

Offrant une haute qualité, polyvalence et longévité, le TIG est le procédé de soudage d’acier inoxydable le plus couramment utilisé. Ce procédé de soudage crée un faible apport de chaleur, ce qui le rend parfait pour les matériaux minces. L’argon est souvent mélangé à d’autres gaz, selon les besoins du projet spécifique, y compris l’hélium, l’hydrogène et l’azote. Pour prévenir l’oxydation et augmenter la résistance à la corrosion, un procédé de soudage d’un seul côté peut être utilisé pour créer une protection par gaz inerte entre les soudures intérieures et extérieures.

2. SOUDAGE PAR RÉSISTANCE OU PAR POINTS

Le soudage par résistance ou par points, comme on l’appelle souvent, est l’un des types de soudage les plus économiques. L’équipement de soudage par résistance (RW) est incroyablement polyvalent, ce qui signifie qu’il peut être utilisé sur de petits et de grands projets.

RW utilise un courant électrique pour chauffer les bords métalliques effilochés et les sceller ensemble. Ce type de soudage est exceptionnellement productif sur métal à bas point de fusion car il peut être adapté pour éviter la déformation du métal.

3. SOUDAGE MIG OU SOUDAGE AU GAZ MÉTAL AC

Le soudage MIG est un procédé semi-automatique qui, lorsqu’il est effectué correctement, offre un assemblage solide de deux pièces en acier inoxydable. Ce procédé utilise un gaz de protection riche en argon et un fil-électrode solide.

Le soudage MIG est populaire parce qu’il permet au soudeur d’utiliser une alimentation en courant pulsé, ce qui peut faciliter le soudage des points difficiles à atteindre sur des projets complexes en acier inoxydable. D’autres mélanges gazeux, y compris ceux contenant de l’hélium, de l’oxygène et du dioxyde de carbone, sont souvent utilisés pour stabiliser l’arc et améliorer la qualité de la soudure.

QUELLE EST LA MEILLEURE MÉTHODE DE SOUDAGE POUR L’ACIER INOXYDABLE ?

Le choix de la bonne méthode de soudage de l’acier inoxydable dépend vraiment des qualités que vous recherchez. Si vous êtes à la recherche d’une soudure plus abordable, la soudure par points pourrait être la meilleure option pour ce travail. Mais si le matériau avec lequel nous travaillons est mince, le soudage TIG ou à l’arc de tungstène pourrait être le meilleur choix.

Chez Soudures et turbulences, notre équipe d’experts en soudage évaluera les matériaux, les capacités et le style de finition que vous désirez pour chaque projet afin de déterminer quelle méthode de soudage sera la plus efficace pour la tâche.

Avec une connaissance approfondie du soudage et des années d’expérience sur le terrain, Soudures et turbulences est en mesure de choisir et de mettre en œuvre la meilleure méthode de soudage de l’acier inoxydable pour vous. Contactez-nous dès aujourd’hui pour obtenir un devis, en savoir plus sur notre processus et obtenir toutes les réponses que vous recherchez.